De Corbière à Tristan
EAN13
9782745353030
ISBN
978-2-7453-5303-0
Éditeur
Honoré Champion
Date de publication
Collection
CLASSIQUES
Nombre de pages
764
Dimensions
19 x 12,3 x 3,4 cm
Poids
630 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De Corbière à Tristan

De

Honoré Champion

Classiques

Offres

  • Vendu par Dialogues Morlaix
    25.00
Une nouvelle édition de l'étude la plus approfondie sur Les Amours jaunes, recueil au programme de l'Agrégation Lettres en 2020. DISPONIBLE DEBUT JUILLET !
Né en Bretagne bretonnante dans un milieu bourgeois hostile à la langue et à la civilisation bretonnes, Tristan Corbière va devoir renier son groupe ethnique originel pour embrasser des formes de civilisations marginales : celle du menu peuple d'Armorique, celle des marins et de la bohème parisienne. La poésie métissée de Corbière, sa syntaxe bousculée, son rythme haletant, l'extrême richesse de son vocabulaire, ses audaces morales et littéraires attestent qu'il s'est défait des traits de son éducation pour tendre vers une " bâtardise " multiculturelle. Cela ne s'est pas fait sans traumatismes. Les Amours jaunes témoigne de cette reconstruction identitaires. Corbière y dénonce, par son anticonformisme et son ironie mordante, les modes littéraires et les normes sociales en vigueur. Cela le plonge parfois dans une angoisse identitaire sensible dans des textes douloureux et puissants. Parfois aussi, la tentation d'une régression aux origines, celle d'un chauvinisme excessif le sollicitent. Mais il se recompose dans des textes où, s'affirmant plus Tristan que Corbière, il choisit aussi une autre identité pour aboutir à l'écriture d'une œuvre unique. La quête de l'identité assure la cohésion des Amours jaunes comme recueil et sa cohérence comme expression d'une pensée. La première édition de cet ouvrage, publiée en 2006, a été couronnée par le prix Henri de Régnier de l'Académie française.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

LA LITTÉRATURE BRETONNE DE LANGUE FRANÇAISE ( Yoran Embanner )
Le , Espace salon de Dialogues Morlaix

Pascal RANNOU fut élève au lycée Tristan Corbière de Morlaix (1973-1976). Son prof de lettres de seconde, Michel Jestin, lui fait découvrir la littérature bretonne. Docteur en littérature pour une thèse sur Corbière (1998) couronnée par l'Académie française (prix Henri de Régnier, 2007). Publie des études sur Guillevic (1991), Corbière (1995), Hélias (P.-J. Hélias, l’homme et l’ œuvre), et trois romans. La Littérature bretonne de langue française, ouvrage collectif dont il a écrit la moitié, est une anthologie consacrée aux grands écrivains bretons de langue française : Chateaubriand, Saint-Pol-Roux, Corbière, Jules Verne, Jarry, Renan, Souvestre, Brizeux, Villiers de l’Isle-Adam, Segalen, Féval, Guilloux, Max Jacob, Gracq, A. Robin, Cadou, Guillevic, Hélias, Elléouët, Keineg, Grall, Perros, Y. Le Men, Rouaud, Ph. Le Guillou, F. Juhel...

L’ouvrage évoque également la légende arthurienne, celle de Tristan et Iseut, ainsi que des mouvements littéraires : romantisme, Parnasse breton, surréalisme, régionalisme ; des genres : roman d’aventure, maritime, policier, BD ; des époques : l’éveil breton des années 60, des revues, des lieux emblématiques comme Nantes, deuxième ville surréaliste.

Écrit de manière claire et accessible, ce livre s’adresse aux amateurs de littérature et de culture bretonne. Il a obtenu d’excellentes critique dans L’Obs, Europe, Ar Men, Le Poher, et sur les radios bretonnes.