Correspondance, (1911-1931)
EAN13
9782072877155
ISBN
978-2-07-287715-5
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Les Cahiers de la NRF
Nombre de pages
192
Dimensions
20,4 x 13,8 x 1,7 cm
Poids
266 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Jean Cocteau (1889-1963) demeura, par-delà les modes, fidèle au souvenir d'Anna de Noailles (1876-1933). Il savait par coeur Les Éblouissements (1907) quatre ans avant d'en connaître l'auteur. Quand elle mourut, il parla d'elle comme d'"une soeur". En 1963, il lui consacra son dernier livre. Pour la femme-poète fascinante du Coeur innombrable et du Visage émerveillé, "Pallas" moqueuse et "Sibylle" inspirée, la dévotion du Prince frivole s'était muée en une solide amitié, dont témoigne cette correspondance en majeure partie inédite : de 1911 à 1931, trente-six lettres d'elle et quarante-six de lui. Toute une époque y revit, et particulièrement le Cocteau débutant qu'éclaire aussi le témoignage de Jacques-Émile Blanche, révélé en annexe. On comprend comment, au jeune homme fragile de 1911, Anna de Noailles avait insufflé sa foi en la puissance surnaturelle de la poésie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean Cocteau
Plus d'informations sur Anna de Noailles