Le capital que je ne suis pas !, Mettre l'économie et le numérique au service de l'avenir
EAN13
9782213727240
ISBN
978-2-213-72724-0
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Essais (1)
Nombre de pages
198
Dimensions
21,7 x 13,7 x 1,9 cm
Poids
252 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le capital que je ne suis pas !

Mettre l'économie et le numérique au service de l'avenir

De ,

Fayard

Essais

Offres

  • Vendu par Dialogues Morlaix
    19.00

Autre version disponible

Non, l’intelligence artificielle n’a rien d’intelligent. En collectant les savoirs humains, elle ne peut produire que la moyennisation et le mimétisme. Qui plus est, cette collecte s’opère à des fins lucratives, transformant notre vie quotidienne en source de profits.
 
Formant un tandem inattendu, une philosophe et un économiste nous proposent une analyse croisée de ce grand mouvement de capitalisation des êtres. Ils démontrent que les logiques sous-jacentes au développement de l’IA sont loin de l’objectivité scientifique ou de la neutralité politique, et que les algorithmes engendrent le risque d’une disparition du corps et d’une automatisation des esprits.
 
Mais ce livre est surtout une invitation à la résistance et à l’invention de nouvelles manières de vivre, en renouant avec le paradigme des communs et de l’économie contributive.
 
Maîtresse de conférences en philosophie contemporaine à l’université Paris 8, Anne Alombert s’intéresse aux enjeux des technologies numériques. Elle est l’autrice de Schizophrénie numérique (Allia, 2023) et de Penser l’humain et la technique (ENS Éditions, 2023).
 
Directeur de recherche au CNRS, économiste en chef de l’Agence française de développement jusqu’en 2019, jésuite, Gaël Giraud a fondé le programme de justice environnementale à l’université de Georgetown. Il est notamment l’auteur de Composer un monde en commun (Seuil, 2022).
S'identifier pour envoyer des commentaires.