Littérature contemporaine italienne

Foisonnante, inventive et d'une grande variété, la littérature italienne d'aujourd'hui, héritière d'une culture plusieurs fois millénaire, nous ouvre de nouveaux horizons.

Riche d'influences multiples, elle produit des romans plein de vivacité, de gravité ou d'humour, qui s'ancrent dans la réalité italienne d'aujourd'hui, celle de la Péninsule mais aussi celle des îles - Sicile et Sardaigne.

Nous avons choisi ici de vous proposer une sélection de romans italiens disponibles en traduction française.

Ce tour d'horizon de la littérature italienne contemporaine traduite en français ne prétend ni à l'objectivité... ni à l'exhaustivité !

Au travers de plus de 250 romans, voici donc un panorama de la littérature italienne d'aujourd'hui dans toute son originalité et sa richesse.

Le Livre de poche

7,70

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, un groupe d’Italiens, rescapés des camps nazis, entame une marche de plusieurs mois : « accompagnés » par l’Armée rouge, ils cherchent à rejoindre leur terre natale. Héros et traîtres, paysans et voleurs, savants et nomades se retrouvent pêle-mêle dans une réjouissante pagaille : autant d’hommes qui redécouvrent, émerveillés, la vie, le monde, la forêt, les filles, sans oublier l’art du trafic pour subsister…
La Trêve est le récit picaresque et authentique de leurs tribulations extravagantes sur les routes d’Europe centrale. À travers la confrontation de deux peuples, Primo Levi révèle les ressources merveilleuses d’hommes qui se montrèrent à la hauteur de leur destin.


roman

Buchet-Chastel

Un doux matin de septembre 1948, la petite ville de Bellano, au bord du lac de Côme, est en pleine ébullition ! Pendant la nuit, des voleurs se sont introduits dans l'hôtel de ville, en l'absence du veilleur de nuit, Firmato Bicicli, parti arroser ¿ un peu plus que de raison ¿ son anniversaire.Devant l'édifice, la foule s'écarte sur le passage d'Anna Montani,la belle modiste, avec ses airs de Silvana Mangano et ses courbes généreuses. Carmine Accadi, le chef des carabiniers, la dévore des yeux... Et il n'est pas le seul que le désir tourmente ! Tous les hommes lui tournent autour, à la Montani, d'autant plus qu'elle est veuve d'un mari disparu a priori sur le front russe : Eugenio Pochezza, terrorisé par sa mère... Firmato Bicicli, avide de vengeance contre d'impro¬bables cambrioleurs... Romeo Gargassa, escroc enrichi, pense-t-on, par le marché noir de la Seconde Guerre mondiale encore bien proche, et tout disposé à lui offrir la boutique de ses rêves.Avec maestria, Andrea Vitali nous invite, au cœur de l'Italie du début des années cinquante, à entrer dans une farandole de situations cocasses et de croustillants quiproquos, menée par une modiste sensuelle au sourire espiègle et aux yeux rieurs, dont on ne sait si elle est fourbe ou tout simplement ingénue...


7,90

Une double histoire d'amour et de trahison, dans l'Italie de l'après-guerre, entre Américains et Italiens, incarnant respectivement le puritanisme et la passsion. Tout commence un jour de printemps, à Rome, quand Mario, scénariste, rencontre Harry, un ami perdu de vue, et lui conseille d'écrire un sujet de film. C'est ainsi qu'il devient le témoin indirect de cette intrigue, aux méandres tortueux, centrée autour de mystérieuses lettres envoyées de Capri.

Publié en 1954, Les Lettres de Capri consacre Mario Soldati, qui s'affirme alors comme l'un des plus grands écrivains italiens du siècle. Ce chef-d'oeuvre reçut le prestigieux prix Strega (le Goncourt italien).
Si la structure de l'intrigue est complexe, le montage rigoureux comme celui d'un film, l'écriture est d'une limpidité déroutante - Pasolini parle de sa « légèreté absolue ». Malgré le côté dramatique du sujet, l'auteur s'amuse à analyser les jeux subtils de l'esprit humain. Il y a en lui le sourire omniscient du scientifique, l'ironie légère du joueur qui a gagné et perdu beaucoup d'argent, la séduction de celui qui aime la vie.


L'Arbre vengeur

11,20

Christian Bourgois

14,70